WNBA Finals Game 2 : Phoenix Mercury 91 – Chicago Sky 86 (OT)

Décidément le niveau de ces Play-Offs ne cesse d’impressionner et l’intensité augmente d’un cran match après match, surtout quand il va en prolongation avec des retournements de situations en pagaille et des avantages aux scores qui s’échangent quasiment à chaque possession ! Chicgao et Phoenix nous ont offert un duel électrique et on va en prendre pour au moins 2 matchs de plus vu que le Mercury s’est imposé sur cette 2ème manche !

D’entrée Phoenix frappe fort, bien consciente de l’importance cruciale de ce match avant d’aller à Chicago. Griner rentre les 10 premiers pts des siens dont un dunk et un jumper tête de raquette, puis c’est la revenante, Sophie Cunningham, qui se met en évidence avec 2 THREES consécutifs. Chicago, qui avait bien débuté avec du rythme, des cuts et des passes dans le bon tempo pour filer au cercle, se maintient malgré tout en tête en continuant d’aller jouer inside et mettre des lay-ups. C’est néanmoins un THREE de Dana Evans qui conclut ces 10 premières minutes rythmées, remportées 26-20 par Chitown.

Le Sky continue de développer son jeu fluide et rapide pour aller près du cercle avec des pick’n’rolls parfaitement exécutés, mais c’est encore par 2 THREES dont un de Cunningham, que Phoenix refait son retard. L’intensité monte d’un cran de plus quand Cunningham, dans tout les bons coups, commence à se brouiller avec kahleah Copper en disputant une balle au sol ! Derrière le Mercury obtient pas mal de lancers francs, notamment sifflés une fois que les refs ont vu si le tir de Griner était rentré ou pas, mais surtout ce jeu haché brise l’élan du Sky qui peine à redémarrer. La défense des locales n’y est pas pour rien non plus, laissant volontairement quelques 3pts ouverts pour mieux boucher les espaces inside et sécuriser les rebonds. A la pause, le score est de 40-40 avec Chicago à 2/11 à 3pts (0/5 de Quigley) et … 0 lancer franc !

A la reprise c’est Phoenix qui prend le meilleur départ avec des attaques patientes, ou Griner est nourrie en bout de chaîne près du cercle. Candace Parker répond avec un THREE, un jumper au buzzer des 24 secondes, une faute offensive provoquée et un nouveau lay-up pour conclure une séquence ou elle était partout et ou elle permet au Sky de prendre les devants (51-46). Vandersloot décide de l’imiter avec 2 THREES rapides et malgré quelques pertes de balles Chicago parvient à atteindre la fin du quart avec 6pts d’avance, 63-57.

Forcément, Phoenix pousse et le duo Taurasi / Diggins Smith, assez discret jusqu’ici, multiplie les bons plays. Mais une fois de plus Chicago démontre sa force mentale, ne panique pas et continue de répliquer sans trembler, avec 2 THREES de Dolson et Quigley, qui était à 0/7 derrière l’arc avant cette réussite ! Elle en rentre même un autre en réponse à un And One de Griner et malgré quelques coups de sifflets intempestifs, tout est jouable à 2 minutes du terme : 74-74.

Sur une possession ou Phoenix prend 2 fois le rebond off, Turner fini par mettre la balle en touche mais les arbitres donnent quand même balle Mercury. Du coup Griner score dans la foulée, Peddy rentre un lay-up très difficile et les locales ont 4 pts d’avance avec une vingtaine de secondes à jouer. Mais le Sky n’abandonne toujours pas. Kahleah Copper s’arrache pour prendre un rebond offensif et rentrer un And One monstrueux d’énergie et d’abnégation. Peddy est envoyé aux lancers ou elle fait 1/2 puis Vandersloot réussi un fabuleux drive en se faufillant dans la défense adverse pour aller égaliser à 4.4 secondes du terme ! Derrière Parker intercepte la remise en jeu mais n’a pas le temps de déclencher une prière, on va en prolongation dans une atmosphère insoutenable !

Dans cette OT c’est le Mercury qui prend un départ canon avec notamment un 3+1 de Taurasi (ou Griner pousse Copper sur taurasi mais bon) … mais une fois de plus le Sky ne lâche pas l’affaire et revient à 86-86 avec des hustle plays et un THREE de Queen Allie. Taurasi lui répond dans la foulée avant que Skylar Diggins Smith ne rentre le panier décisif devant Vandersloot. Derrière c’est trop court pour revenir, Chicago s’incline 91-86 après avoir de nouveau dominé les rebonds (42 à 37), mais les 16 TO’s font mal tout comme les 4 lancers francs en 45 mins …

Phoenix parvient donc à égaliser dans la série et relancer un suspense qui fera le bonheur de la WNBA et de ses audiences. La série part désormais à Chicago ou le duel Vandersloot (20pts, 14asts, 5stls le panier qui amène l’OT) / Diggins Smith (13pts, 7rbs, 12asts, le panier de la victoire), promet d’être une nouvelle fois passionnant. Espérons que la Wintrust soit aussi bruyante que le Footprint Center, on en aura besoin pour ces matchs 3 & 4 qui peuvent être les 2 derniers de la saison !

BoxScore : https://www.wnba.com/game/20211013/CHIPHO/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :