WNBA Finals Game 4 : Chicago Sky 80 – Phoenix Mercury 74

Au terme d’une rencontre très difficile à gérer tant émotionnellement que physiquement, Chicago sort une remontée fabuleuse dans le dernier quart pour remporter le premier titre WNBA de son histoire, dans une Wintrust Arena en feu !

Mais que ce fût dur ! D’entrée Phoenix joue physique, bouscule le Sky et tente tout pour gâcher la fête et repousser l’échéance, Taurasi n’hésitant pas à pousser tout le monde tandis que Griner et les autres rentrent les lay-ups qu’elles loupaient au match 3. Chicago a du mal à se défaire de la défense étouffante du Mercury, sauf quand il y a la possibilité de jouer en transition avec des passes lumineuses de Vandersloot et Parker vers une Stevens intenable. L’apport de l’intérieur fait beaucoup de bien et permet à Chicago de rester au contact, mais Phoenix a le dernier mot de ce quart avec un THREE au buzzer de Cunningham (28-25).

Le 2ème quart sera encore plus compliqué à négocier pour les locales, tant la défense de Phoenix les pousse à la faute et Taurasi tente de s’en prendre à tout le monde pour voir qui peut éventuellement finir par craquer. Les coups et les contacts appuyés se multiplient, Griner fait un ménage de folie sous les 2 cercles, Chicago ne bénéficie d’aucun espace pour approcher la raquette et doit se contenter de shoots lointains, sans succès (2/13 à 3pts à la pause). Un And One de Griner à 2 secondes de la pause met les siennes à +7 (44-37), avec un 9-0 pour conclure la période !

Chicago tente de revenir avec plus de mouvement loin du ballon et plus de rythme, mais un 3pts de Taurasi plus un lancer de Turner redonnent de l’air au Mercury, avec leur plus large avance de ces Finals (59-45). Candace Parker calme tout le monde par ses gestes et son attitude, sentant que l’équipe est en manque d’inspiration et force beaucoup trop. Malgré tout le Sky continue de jouer contre nature, en foncant dans le tas plutôt qu’en essayant de faire tourner la balle, alors CP3 joint le geste à la parole avec un THREE, une interception et un lay-up en transition en l’espace de 15 secondes ! La Wintrust donne de la voix et le Sky et avec 2 nouvelles interceptions de Parker et un gros rebond, le Sky termine le quart sur une bien meilleure impression et lance son comeback : 63-54 malgré un Floater au buzzer de Skylar Diggins Smith !

2 THREES rapides de Queen Allie relancent la rencontre, dans une ambiance de plus en plus surréaliste, mais Phoenix continue de pratiquer son jeu physique avec Griner aussi bien en post up qu’en pick’n’roll. Quelques lancers les aident aussi à rester devant mais Queen Allie claque un nouveau THREE … puis un turnaround Jumper avant que Phoenix ne réussisse l’exploit de louper 2 lay-ups en l’espace de 5 secondes à 3 mins de la fin du match ! A ce moment le score est de 72-67 Mercury, mais après ce double loupé incroyable, Copper rentre le sien en transition puis Candace Parker égalise d’un THREE ouvert depuis l’elbow !

72-72 en à peine une minute après les 2 lay-ups loupés, puis Taurasi en rate un autre et cette fois Chicago porte le coup final avec 2 paniers de suite de Stef Dolson d’une importance cruciale malgré ses 5 fautes (comme Stevens) ! Taurasi obtient 3 lancers francs mais manque le dernier, puis Vandersloot temporise avant de placer un spin move et un jumper gagnant à 4 mètres ! C’est un bordel indescriptible dans la salle et quand Vandersloot est envoyée aux lancers, à 10.5secs du terme, à 78-74, l’émotions et les larmes sont déjà visibles chez plusieurs joueuses dont Candace Parker, qui va prendre le rebond du dernier tir loupé de Phoenix et remonter le long du parquet tel Scottie Pippen en 91 … C’EST FAAAAAAAAAAAAAAAIT !! APRES UNE REMONTÉE FOLLE CHICAGO S’IMPOSE 80-74 ET REMPORTE LE 1ER TITRE WNBA DE SON HISTOIRE ! Un finish exceptionnel pour gagner le titre à domicile et mettre dignement fin à la 25ème saison de la WNBA !

Phoenix aura donné énormément de fil à retordre au Sky sur ce match, mais dans le sillage des 2 locales Candace Parker (16pts, 13rbs, 5asts, 4stls) et Allie Quigley (26pts à 9/14 dont 5/10 à 3pts, 5rbs), Chicago s’est repris, a renforcé son agressivité défensive, retrouvé son Basket collectif et en mouvement puis est allé cherché cette victoire avec les tripes ! Kahleah Copper est logiquement élue MVP des finales même si elle a eu du mal ce soir (10pts à 5/13), mais que dire de Courtney Vandersloot ? A 1 rebond d’un nouveau Triple Double (10pts, 9rbs, 15asts), elle a livré une campagne de Play-Offs monumentale et son impact est impossible à mesurer. Ce titre est pour Coach Wade, qui a repris ce groupe et lui a redonné confiance, qui a rendu Chicago attractif pour d’autres joueuses et été un élément clé de ce succès. Sans lui, rien de tout ça ne serait arrivé !

Quelle saison, quel finish, quelle équipe ! WNBA CHAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAMPS !

BoxScore : https://www.wnba.com/game/20211017/PHOCHI/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :